Accidents de travail au niveau des pieds : pourquoi et comment acheter de bonnes chaussures de sécurité ?

Accident du travail au niveau des pieds

Plusieurs corps de métiers sont exposés aux accidents de travail consécutifs à l’exercice de leurs activités professionnelles. Ainsi, pour les artisans de BTP comme les couvreurs, les électriciens, les maçons ou encore les charpentiers et plombiers, les questions de sécurité doivent être au cœur de toutes stratégies visant à améliorer les conditions de travail.

En France, le pourcentage de victimes est heureusement en baisse selon les statistiques avancées par l’Institut de recherche et d’innovation sur la santé et la sécurité au travail (Iris-ST) et la Caisse nationale d’assurance maladie. Toutefois, on observe encore, dans une certaine mesure, de nombreuses victimes sur les chantiers. En effet, sur un chantier de construction, il existe différents types d’accidents. Les blessures au pied en font partie. Elles représentent même près de 7 % des accidents de travail.

Les cas de blessures au pied se déclinent en deux grandes familles : les traumatismes qui résultent de circonstances telles que les perforations, les lacérations et les écrasements, et les entorses dues aux glissades, aux chutes, ou aux sollicitations excessives du pied.

Dans ces conditions, il est recommandé de se munir de chaussures de sécurité. Le port de cet équipement de protection individuelle (EPI) est d’ailleurs encadré par une réglementation bien précise. Notre rédaction vous en donne les principes directeurs.

Comment choisir sa chaussure de sécurité ?

À l’instar des vêtements de travail, pantalons et autres gants, les chaussures de sécurité sont des équipements de protection destinés aux artisans intervenant dans différents corps de métier. Elles sont spécialement conçues pour protéger les pieds, mais aussi les chevilles et les mollets. Dans l'exercice de certains métiers, leur port est obligatoire pour se prémunir contre les risques y afférents.

Cependant, il existe plusieurs modèles de chaussures de sécurité. Les fabricants injectent chaque année une floraison de paires sur le marché. Ce n’est pas évident de faire un choix dans ces conditions, sans tenir compte de certains critères comme l'usage, les normes et les caractéristiques. Nous avons donc regroupé les critères les plus importants pour avoir la garantie d'identifier des chaussures de travail confortables et sécurisantes.

Usage

L'usage est un critère déterminant qui fait référence au travail et à ses risques. En principe, c’est le métier dans lequel vous évoluez qui doit influencer vos choix. Ainsi, selon que vous êtes plombier ou charpentier, vous devez opter pour un type précis de chaussure de sécurité, en lien avec les exigences de votre profession. Sur le marché, vous trouverez certainement ce qu’il vous faut en termes de protection, d’imperméabilité, de stabilité, de maintient du pieds etc...

Normes

Les risques sont omniprésents sur les chantiers et les accidents peuvent être irréversibles. Dans ce cadre, des normes sont élaborées pour orienter sur le type de chaussure qui convient en fonction du métier.

C’est la norme EN 345 qui est utilisée en matière de chaussures de sécurité. Elle se décline en cinq niveaux de protections :

Forme et esthétique

En fonction de l'usage des chaussures de sécurités, le travailleur va décider de la forme de ses chaussures de sécurité. Par exemple, des baskets de sécurité conviendraient mieux que des chaussures de travail standards si le porteur doit se déplacer au quotidien sur de grandes distances. Les bottes de sécurité garantissent pour leur part plus de protection aux chevilles et aux jambes et une plus grande étanchéité. Elles peuvent être utilisées pour de petits ou grands travaux.

On observe sur le marché que certaines chaussures sont basses, tandis que d’autres sont montantes. Ces dernières sont plus susceptibles de protéger du froid lorsque les températures descendent et se prêtent à une utilisation dans les environnements humides souvent difficiles. Quant aux chaussures basses, elles ont l’avantage d’être légères et d’apporter un style plus décontracté, tout en garantissant une résistance suffisante face aux chocs. En été, il vous sera même possible de laisser respirer vos pieds en portant des sandales de sécurité, respectueuses des normes et adaptées aux exigences de votre métier.

Indépendamment des préférences personnelles et de l’activité exercée, il est recommandé de tenir compte de la morphologie des pieds pour un meilleur confort. Vous trouverez ainsi des chaussures de sécurité adaptées tant pour les hommes que pour les femmes. Les modèles et les formes s'adaptent aux morphologies.

À ce propos, l’esthétique d’une chaussure de sécurité peut être un critère non négligeable. Les fabricants fournissent des modèles qui, comme les boots de sécurité, se rapprochent beaucoup des chaussures de ville en termes de confort et de motifs. Vous trouverez un large choix de coloris dans la gamme des chaussures de sécurité pour femmes. Les modèles pour homme ne sont pas non plus du reste en matière de style.

Comment bien utiliser une chaussure de sécurité ?

Si vous tenez bien compte des critères de choix qui ont été énumérés précédemment, vous pouvez être assuré de disposer d’une paire de chaussures de sécurité de bonne qualité et adaptée à votre métier. En effet, une chaussure résultant d’un choix éclairé limite non seulement les risques d’accident, mais participe également au confort du travailleur au cours de l’exécution de ses activités.

Cependant, une chaussure adaptée n’est pas forcément une garantie de confort. Pour bien utiliser des chaussures de travail de sécurité sur un chantier, encore faudrait-il observer quelques astuces pour les détendre, les assouplir et les agrandir.

En règle générale, et quand les risques du travail le permettent, il est conseillé d’acheter des chaussures de sécurité en cuir, plutôt que celles réalisées dans d’autres matières comme le polymère. En effet, e cuir est bien plus résistant et se prête mieux à certains usages. Pour une bonne utilisation au quotidien il ne faut pas hésiter à enfiler des chaussettes épaisses. Ces dernières vous protégeront contre les inflammations aux pieds.

Vous pouvez ajouter du papier journal roulé en boule dans vos chaussures de travail pour favoriser son élargissement. Par ailleurs, si vous avez des pieds sensibles, il vous faut non seulement privilégier à l’achat des chaussures légères et confortables, mais également enfiler des chaussettes adaptées pour chaussures de sécurité, car les chaussettes ordinaires sont susceptibles de se trouer plus ou moins facilement.